Glitch Textiles

Glitch Textiles


L’artiste américain Phillip Stearns, basé à Brooklyn, s’intéresse dans son travail aux nouveaux médias. Il est particulièrement fasciné par l’esthétique produite par les glitchs, bug ou corruption d’une donnée transformant l’aspect ou le son d’un média.

On lui doit ainsi le Tumblr Year of the Glitch, sur lequel il ajoute chaque jour le résultat d’un glitch, certains involontaires, d’autres provoqués, trouvés en ligne ou créés, provenant d’appareils photos numériques, logiciels, scanners, fichiers corrompus ou manipulés, CD rayés, etc.

tumblr_milncngS4a1qe31lco1_1280

« Ces images ne sont pas des choses cassées/ratées, mais une porte vers un autre monde sous-jacent, présent dans ces technologies dont nous nous entourons. Ce projet a pour but d’appréhender ces éléments familiers avec une nouvelle sensibilité, d’en faire quelque chose d’inconnu. » Phillip Stearns

En 2011, toujours dans cette idée de rendre visible l’intangible, la face cachée des flux de données qui nous entourent, Phillip Stearns se lance dans un projet visant à explorer les croisements entre textile et art numérique, entre image tissée et technologie informatique. Il réalise donc plusieurs séries tissées ou tricotées (Binary Blankets, Infected Blankets, etc…). La plus récente est Fragmented Memory, un triptyque de tapisseries, achevé en mai 2013.

Récupérant des données de son ordinateur avec un logiciel (OSXPMem), il transforme ensuite les données en pixel grâce à un programme réalisé via Processing. Les tapisseries ont ensuite été réalisées au laboratoire du Textielmuseum de Tilburg, sur un métier à tisser Jacquard automatisé relié à un ordinateur.

Le métier à tisser Jacquard (inventé en 1801) est considéré comme l’ancêtre des ordinateurs programmables. Il utilisait des cartes perforées pour guider les crochets qui soulèvent les fils de chaînes. Ces trous dans les cartes, déterminés en fonction du motif qui allait être tissé, permettaient à des tiges de choisir les fils appropriés pour chaque ligne de tissu, et donc d’automatiser le travail de tissage. Ces cartes perforées ne sont maintenant plus nécessaires, mais il est intéressant de voir comment ces métiers à tisser peuvent être utiliser aujourd’hui pour produire des motifs en pixel sur un principe au final assez proche de la façon dont les images étaient autrefois converties en lignes de points sur les cartes perforées.

Glitch Textiles : http://glitchtextiles.com

 

Fragmented Memories :
stearns_fragmentedmemory_roco_02
stearns_fragmentedmemory_roco_07
stearns_fragmentedmemory_roco_09 stearns_fragmentedmemory_roco_14
textile-patterns-from-memory-designboom021 textile-patterns-from-memory-designboom031 textile-patterns-from-memory-designboom041 textile-patterns-from-memory-designboom061 textile-patterns-from-memory-designboom071
Autres projets :

+ Pas encore de commentaires

Je commente